Miguel Ángel Mancera Espinosa

Biographie

Miguel Angel Mancera Espinosa est né le 16 janvier 1966 à Mexico, au Mexique. Ses parents sont Miguel Angel Mancera Segura et Raquel Espinosa Sanchez. Miguel Angel a quatre demi-frères : Ana, Maria del Carmen, Miguel Angel et Jaime Mancera Resendiz.

Il est divorcé et a deux enfants : Miguel, âgé de 11 ans et Léo, âgé de 8 ans. Lorsque ses occupations et ses responsabilités de chef de gouvernement le lui permettent, Miguel Angel cherche toujours à passer du temps de qualité et à se divertir avec ses fils.

Détenteur d’un doctorat en Droit de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM), Miguel Angel Mancera a été élu chef du gouvernement du District fédéral le 5 décembre 2012, entité fédérative maintenant connue sous le nom de Ville de Mexico.

Formation et expérience professionnelle

Il fait ses études primaires et secondaires dans des écoles publiques de la capitale mexicaine. Il caresse le rêve de devenir médecin. Or, en 1985, Miguel Angel, alors âgé de 20 ans, est victime d’un accident automobile qui a pour conséquence de lui révéler sa véritable vocation.

À la suite de son accident, Miguel Angel est hospitalisé dans un hôpital de la Croix-Rouge mexicaine. Pour obtenir son congé de l’hôpital, on l’invite à signer un document qui, sans qu’il ne le sache, a pour effet d’octroyer le pardon au responsable de l’accident.

Le jeune étudiant investit alors tous ses efforts dans une procédure qui lui permettra de rouvrir la cause pénale et d’obtenir un jugement devant les tribunaux.

Cette mésaventure l’amène à vouloir étudier le droit, abandonnant par le fait même ses études déjà entamées en médecine.

Miguel Angel étudie à la Faculté de droit de l’UNAM de 1985 à 1989. Sa thèse intitulée La Liberté pour la disparition de données dans le processus pénal et l’absolution de l’instance lui vaut en 1990 la médaille Diario de Mexico qui récompense les meilleurs étudiants du Mexique. Un an plus tard, il reçoit la médaille Gabino Barreda de la Faculté de droit de l’UNAM, distinction réservée à l’étudiant d’une promotion ayant cumulé la meilleure moyenne générale.

Miguel Angel entreprend plus tard des études de master à l’Université de Barcelone par l’entremise de l’Université autonome métropolitaine de Mexico, études de deuxième cycle universitaire qu’il conclut en 2000. Il obtient son doctorat en droit de l’UNAM en 2008 après le dépôt d’une thèse intitulée L’Injustice dans la tentative et la graduation de sa peine dans le droit pénal mexicain qui lui vaut une mention honorifique et la médaille Alfonso Caso, remise chaque année aux étudiants de cycle supérieur de l’UNAM qui se distinguent dans leur domaine d’études.

Miguel Angel Mancera se spécialise ensuite en droit pénal au sein des universités espagnoles de Salamanca et de Castilla La Mancha et ainsi qu’à l’Université panaméricaine, au Mexique. Il est membre de diverses associations professionnelles, dont le Barreau mexicain, le Collège des avocats, le Comité de direction du Conseil national des diplômés de la Faculté de droit de l’UNAM, l’Académie mexicaine de droit international et l’Académie mexicaine de sciences pénales.

Enseignement

Miguel Angel a été professeur aux cycles supérieurs à l’Institut national de sciences pénales de l’UNAM. Il a également été professeur titulaire à l’Institut technologique autonome de Mexico (ITAM).

Expérience professionnelle

Miguel Angel Mancera fait son entrée dans le secteur public en 2000 à titre d’assesseur à l’Assemblée des représentants du District fédéral, aujourd’hui connue sous le nom d’Assemblée législative de la Ville de Mexico.

Il œuvre d’abord à la Commission du procureur et de l’administration de justice avant de s’intégrer à l’équipe du Secrétariat de sécurité publique du District fédéral, où il occupe de multiples positions.

Monsieur Mancera est nommé directeur juridique du Ministère du développement social du gouvernement du District fédéral en 2005, année au cours de laquelle il s’intègre à l’appareil judiciaire du District fédéral à titre de conseiller de la magistrature.

Un an plus tard, il se joint à l’équipe du Procureur général de la justice du District fédéral (PGJDF) où il occupe divers postes, de secrétaire administratif du Conseil de sécurité publique du District fédéral à représentant de la zone du centre-ville à la Conférence nationale des procureurs de justice.

Depuis décembre 2012, il exerce les fonctions de maire de Mexico, chef du gouvernement de l’entité fédérative anciennement connue sous le nom de District fédéral qui, depuis janvier 2016, est appelée Ville de Mexico.